Depuis sa création, Aigle Azur a fait voyagé les milliers de femmes enceintes à bord. Bien qu’elle est stricte en matière de voyage d’une passagère durant sa grossesse, mais la compagnie française peut accepter ses voyageuses jusqu’à deux mois avant la date de leur accouchement.

La future maman a besoin uniquement d’un certificat médical pour pouvoir voyager légalement. Cette attestation qui doit être fournie par son gynécologue est requise lorsque la femme décide de voler durant les quatre vingt dix jours précédant son accouchement.

Aucune autre formalité supplémentaire n’est appliquée par le transporteur aérien français en ce qui concerne le voyage des femmes enceintes.

Des services d’assistance sont mis en place par l’opérateur aérien afin d’aider les passagères qui ont besoin d’une assistance particulière de voyager à bord des appareils d’Aigle Azur.

La compagnie exige aux futures mamans de renseigner leur cas auprès de son service client à trois jours au minimum avant leur départ.

À un mois avant la date de son accouchement, la femme enceinte ne sera pas autorisée à voyager sur une ligne de la compagnie française. Le personnel de cette dernière se réserve le droit de faire appel à un médecin à l’aéroport s’il doute de la durée de sa grossesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.