Le gouvernement du pays nord-africain a déclaré que l’ouverture commencerait par «  un plan pour cinq vols quotidiens depuis et vers les aéroports d’Alger, Constantine et Oran  » à partir du 1er juin.

L’Algérie a annoncé dimanche qu’elle prévoyait de reprendre les vols internationaux à partir du 1er juin après une fermeture de plus d’un an de ses frontières pour freiner la propagation du COVID-19.

« Le conseil des ministres a approuvé des propositions de réouverture partielle des frontières terrestres et aériennes de l’Algérie début juin », a déclaré la présidence dans un communiqué à l’issue d’un conseil des ministres.

Il a indiqué que l’ouverture commencerait par « un plan pour cinq vols desservis quotidiennement depuis et vers les aéroports d’Alger, Constantine et Oran » à partir du 1er juin.

L’Algérie a maintenu ses frontières fermées depuis le 17 mars 2020. Elle avait organisé des vols de retour pour ses ressortissants à l’étranger bien qu’ils aient également été suspendus plus tôt cette année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.