Aigle Azur cesse ses activités. La compagnie aérienne française a déposé le bilan, du coup, des centaines de vols ont été supprimés.

La compagnie française laisse un vide sur les pistes de Paris-Orly, l’aéroport depuis lequel elle dessert plusieurs destinations algériennes. Ces créneaux font en effet rêver la concurrence de la compagnie, comme Transavia qui se montre intéressée par l’obtention des droits pour commencer à opérer sur les routes reliant la capitale française aux différentes destinations algériennes.

En effet, Transavia France n’est pas la seule compagnie déclarant son fort intérêt pour le marché Algérie, il y a aussi ASL Airlines, l’autre opérateur français desservant déjà des routes vers l’Algérie, et Vueling, la low cost espagnole voulant aussi obtenir sa part du gâteau dans le plus grand pays en Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.