Mauvaise surprise pour plusieurs techniciens de la maintenance d’Air Algérie. La compagnie nationale a licencié douze de ses employés favorables au mouvement de grève.

Dans un communiqué, le transporteur algérien a précisé que ces techniciens ont violé les dispositions réglementaires en vigueur, une décision de licenciement a été conséquemment prise par le directeur de l’unité.

Air Algérie rappelle que ces salariés ont appelé à une grève pour pousser l’entreprise du transport national à améliorer leurs salaires. La compagnie a précisé que ces employés étant à l’origine ce mouvement n’ont pas recouru à aucun syndicat, la décision qui a été jugée illégale par le tribunal de Dar El Beida.

Tout en rappelant que le transporteur national souffre d’une crise financière ne lui permettant pas de réviser et augmenter les salaires de ses employés, a annoncé son Président Directeur Général A.Bekhouche dans un communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.