Quatorze employés travaillant chez Air Algérie ont perdu leur emploi. Après trois jours de grève, les employés occupant le poste du technicien de maintenance ont été interdits d’accéder à leur espace de travail en attendant qu’ils soient transférés au conseil disciplinaire de la compagnie nationale.

Pour rappeler, le patron de la compagnie algérienne a menacé de licencier les employés grévistes en soulignant que la clémence et la mansuétude ne sont jamais l’aveu d’une position de faiblesse.

Pour rappeler, le Syndicat National des Technicien de la Maintenance des Avions, présidé par Ahmed Boutoumi, a annoncé le dimanche dernier un arrêt de travail pour les employés chargés de la section maintenance d’Air Algérie en revendiquant un ajustement salarial ainsi que la régularisation des statuts de certains collaborateurs ayant toujours des contrats à durée déterminée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.