La justice canadienne de la province du Québec a rendu son verdict dans le procès qui opposait la compagnie aérienne Algérienne aux 160 passagers ayant porté plainte contre elle afin d’avoir une indemnité en réclamant 500 Millions de dollars canadiens. Pour un retard de 24h.

Le vol AH2700 en question, programmé pour le 13 novembre 2009 devait assurer une liaison entre Alger et Montréal avec un départ à 02h45. Mais après l’embarquement et une attente de plus de deux heures, Air Algérie avait annoncé que le vol était annulé.

Les 160 voyageurs devaient attendre un vol qui n’a décollé que le 14 novembre à 05h00. Un collectif a été créé par la suite et des avocats ont poursuivi le transporteur pour négligence, en réclamant pas moins de 500 millions de dollars.

Dans son récent verdict, la justice québécoise a innocenté Air Algérie et a insisté sur l’aspect de « condition extraordinaire » avec un problème technique sur l’appareil qui devait desservir la liaison. L’Airbus A330-200 en question a subi un problème technique au niveau de l’un de ses réacteurs. Et pour raison de sécurité, le vol a été retardé.

Pour la justice, la compagnie algérienne a pris « toutes les dispositions nécessaires » pour assister ses clients.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.