La France a annoncé la fermeture de ses frontières avec les États au-delà de l’UE le 31 janvier jusqu’à nouvel ordre, quel sera le destin des vols de rapatriement opérés par Air Algérie?

Dans le détail, pour les Algériens bloqués dans les pays d’outre-mer depuis près d’un an, que ce choix représente une véritable source d’angoisse. D’autant qu’aucune donnée n’a été communiquée concernant le maintien de l’application des vols entre les deux nations. Ce sont donc ceux qui sont actuellement gérés par trois compagnies aériennes.

Comme indiqué précédemment, les deux sociétés françaises, Air France et ASL Airlines France, proposent des vols de l’Algérie vers la France. 1 vol par jour, à l’aéroport d’Alger, peut être contrôlé par Air France. Même si ASL Airlines gère une application de vol dans trois divisions en Algérie. Il s’agit des Algériens, à la fois Béjaïa et Annaba.

Ceci par la France à l’Algérie. Les deux de l’aéroport Paris-Orly à 14h et 15h20 La question des deux Algériens bloqués en France. Alors que le prochain est de bloquer les Algériens dans différentes nations. Cet aéroport est contrôlé par l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle à 14h40.

Les Algériens bloqués outre-mer depuis le 17 mars ont une envie. Ils espèrent simplement que les changements actuels du scénario n’affecteront pas les vols de rapatriement. Ces contribuables sont maintenant en détresse, stressés et bouleversés de ne pas être retournés dans leur propre pays. Leur enlèvement dure depuis près d’un an. Tout cela a été fait pour négocier avec les deux scénarios difficiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.